Astuces & Infos

Facteurs d’usure

Contrôlables :

  • la vitesse
  • la pression
  • la charge
  • la conduite (accélérations/freinages)
  • l’équilibrage

Incontrôlables :

  • la température extérieure
  • le type de revêtement
  • l’aspect de la route (sinuosité)

Afin d’avoir une usure équivalente sur chaque pneu, nous vous conseillons d’inverser les roues avant et les roues arrière tous les 5 000 à 10 000 km environ.

Différents types d’usures des pneus

Usure en dents de scie aux épaules = usure « parallélisme »

Ce type d’usure est causé par un frottement anormal sur la route, lui-même résultat d’un mauvais parallélisme.

Si votre pneu comporte ces signes d’usure particuliers, allez faire vérifier le parallélisme de votre véhicule par un spécialiste.

Usure « centre »

Usure localisée au centre de la bande de roulement. Elle est causée par une surpression (surgonflage).

Contrôlez et modifiez si nécessaire les pressions à froid pour rétablir la pression conseillée par le manufacturier.

Usure aux épaules = usure « ronde »

C’est le résultat d’un sous gonflage et/ou d’une surcharge.

Si vous voyez ce type d’usure sur votre pneu, consultez un spécialiste.

Usure anormale

Usures irrégulières en vagues, en facettes… Elles sont généralement la conséquence de l’association de plusieurs facteurs comme un mauvais état général des organes de liaison et de suspension, un réglage incorrect de la géométrie...

Faites vérifier la géométrie de votre véhicule ainsi que l’état des organes de liaisons et de suspension.

Montez les pneus les moins usés sur l’essieu arrière du véhicule. En effet, cela vous permettra d’avoir une meilleure adhérence, et donc, une sécurité accrue si vous devez faire face à une situation imprévue et difficile telle qu’un virage serré, un freinage urgent ou une chaussée très humide.

Géométrie

Quoi ?

Réglage et contrôle de toutes les roues sur le véhicule afin qu’elles soient tournées et positionnées de façon optimale par rapport à la route et entre elles.

Quand vérifier le parallélisme ?

Après un choc subit par le véhicule.

Une usure anormale ou irrégulière des pneus (en particulier sur les bords) Lors du montage de nouveaux pneus pour optimiser leur durée de vie.

Après le changement/remplacement d’un organe de suspension ou de direction.

Lorsque vous observez des problèmes de tirage ou de comportement de votre véhicule (tendance à tirer ou à dériver vers un côté, rigidité dans la direction).

Pourquoi régler le parallélisme ?

Une bonne géométrie équivaut à :

  • Une bonne tenue de route
  • Une économie de carburant
  • Une minimisation de l’usure des pneus
  • Une durée de vie des pneus prolongée
  • Une maximisation de la sécurité et du confort du conducteur

Comment régler le parallélisme ?

3 paramètres entrent ici en jeu : le carrossage, la pince ou l’ouverture et l’angle de chasse.

Le réglage du parallélisme consiste à modifier et régler correctement les angles des roues afin de leur donner la pince ou l’ouverture et le carrossage exacts.